• Il y a 10 ans, j'étais quelqu'un d'autre.


    (oui bon hein !! XD)

    Quelqu'un de :
    - plus jeune fatalement
    - plus insouciant
    - plus spontané
    - plus léger (au sens propre & figuré XD)
    - plus simple

    Et puis, il y a eu ce mal qui m'a rongé. Cette espèce de torpeur dans laquelle on se plonge, on se morfond, on s'englue. Qui prend ce qu'on a de mieux en nous, et qui ne le rend que bien plus tard... Beaucoup plus tard. A force de persévérance, de coup de pied au cul plus ou moins fructueux, de rengaines positives. 

    J'étais cette personne vive, enjouée, drôle, sociable, ouverte, presque sûre d'elle, bavarde !
    J'ai été cette personne renfermée, silencieuse, triste, mélancolique, presque inexistante...
    Je suis redevenue une personne enjouée, drôle, bavarde & sociable.
    J'y ai cependant laissé ma confiance en moi. Et ai conservé cette capacité à douter, à déprimer, à trouver que l'assiette du voisin est tjs plus remplie, à ne jamais être satisfaite de moi-même, à me morfondre bien trop facilement...

    Je ne sais pas si je réussirai un jour à retrouver ça. La confiance en soit, ça s'achète quelque part ? 

    J'ai, aujourd'hui, ce sentiment de bêtise profond ! Une perte de temps extrême où je me suis noyée toute seule, sans l'aide de personne. Et même si j'en ai conscience aujourd'hui, si cet état fut long, s'il fut difficile d'en sortir, je sais qu'il reste des choses. Que je n'en suis pas sortie indemne totalement ! Et ça me rend folle d'avoir pu y laisser une partie de moi, une partie de cette Laure à qui j'ai envie de dire plein de chose pour lui éviter ça. Je crois que cette Laure là serait capable d'y arriver. La Laure actuelle pas encore... 

    Peut-être un jour =) Croisons les doigts !


    3 commentaires
  • Dans mon parcours de maman débutante, il y a eu un moment clé où j'ai du faire un choix... Cornélien s'il en est. Entre raison & tripes, convictions & nécessité, crève cœur & au bout du rouleau.

    Ce choix ? ... Laisser pleurer Milo !

    Je me rends compte en faisant le tour des articles parlant de Little Geek que j'ai vaguement abordé le sujet ici & , sans jamais en parler réellement...

    • Rembobine •

    Milo avait 2 mois et demi et depuis sa naissance nos journée se résumaient à ça :

    Alors il y a pire hein ♥ On pouvait le contempler tout notre content ! Sentir son petit corps tout chaud, profiter de cette fusion, etc. Sauf qu'on était dépassé, qu'on ne faisait plus rien d'autre. Ah si pardon ! Je suis incollable sur les téléfilms de la 6, et le programme télé allant de Juillet à mi Septembre 2013 XD

    Je me plaisais à répondre à la fatidique question (limite sadique quand on y pense, quoique parfois compatissante, c'est selon) du "Alors ? Il fait ses nuits ?" par un "Ooooh ce ne sont pas les nuits le soucis (il les a fait assez rapidement), Milo lui, a décidé de ne pas faire ses journées..." 
    Tu comprends, c'est un original =p

    Ce qui donnait une maman flippée, en perpétuel questionnement, anticipation à la con, etc. Et par un merveilleux Dimanche pluvieux de Septembre 2013 Elian m'appelle en chuchotant "Lauuuuuuuuuuure ???!!!" J’accours tu penses ! Pour trouver un bébé endormi seul, sur son tapis d'éveil. Preuve :

    Première fois de sa courte existence que cela arrivait. Là JOIE BONHEUR ARC EN CIEL LICORNES ETOILES *on remue son boule en rythme, on pleure* P'tain il dort !!! On peut le faire !

    Et puis PATATRAS (oh p'tain l'expression d'il y a mille ans !), rdv sage femme le lendemain pour le suivi périnée, là pour faire la causette, elle me demande comment est le sommeil. Je lui explique "blabla nuit top toussa toussa, ah les journées cata toussa toussa" mais ne manque pas de lui parler de la veille, jour béni ! Et là de voir sa moue "Le pauvre il a du tomber d'épuisement..." *effondrement intérieur* Elle me prodigue quelques conseils, je ne sais plus où j'en suis...

    Je rentre, je cause avec l'ex-chevelu encore chevelu à l'époque, et avec ma super Skype team (composée de 3 jeunes mamans & deux supportrices de choc !). Ce jour là, il y en à une qui m'écoute patiemment me plaindre de la vilaine sage femme qui a réduit mon bonheur tout neuf à néant (sale morue !), et qui me répond qu'elle est plutôt d'accord. S'en suive pas mal de conseils. Que j'ai choisi de suivre. Quasi à la lettre, vous m'auriez vu c'était à mourir de rire XDDD Quand j'y repense... *coucou coach !*

    Et là j'ai choisi de le laisser pleurer ! 10 min ! Je ne pouvais m'y résoudre avant, mais je ne voyais plus quoi faire d'autre... Je m'épuisais, je pleurais chaque jour, j'étais l'ombre de moi-même. Du coup j'étais à l'opposé de ce que je voulais être pour lui. Une semi-maman loque dépressive et à bout. YOUHOU ! Le pied... ¬.¬"

    Ça a été super dur... Mais il a été d'une aide de fou !!! 
    En 3 jours c'était plié. Sans pleurs à chaque fois, parfois oui, parfois non, parfois un câlin et c'était bon, parfois il a re dormi sur nous. 

    Y a cette partie de moi qui s'en voulait (je me suis pardonné depuis), qui se disait que s'il pleurait c'était pour quelque chose. Sauf que je pense qu'il ne savait plus ce que l'on voulait de lui. Un coup les bras, un coup le lit, un coup le transat, un coup le tapis, re les bras, etc. Je suis persuadée qu'un tout petit à besoin de constance. Et que dans le tâtonnement qui peut être le nôtre en tant que parents newbies bah on tente tout ce qu'on peut et on se perd, tout en perdant bébé dans la course. 

    Depuis ces trois longues journées, je n'ai plus eu besoin de le laisser pleurer. S'il pleurait c'était pour une raison qui n'avait plus trait à l'endormissement (dents, rhumes, va savoir ce qui réveil un tout petit, etc.). Et je le câlinais avec joie.

    Je sais bien ce que bcp pense, et je suis moi-même convaincue que laisser pleurer un enfant n'est pas une bonne chose (exit le "il se fait les poumons de nos grands-parents/parents"). Mais dans ce cas précis je pense que cela nous a été salutaire.


    7 commentaires
  • En découvrant et discutant avec Amélie, qui nous partageait sa séance photo grossesse et son ressenti, je me suis rendu compte que dans la foultitude de billet jamais posté depuis la naissance de Milo il y avait celui-ci =)

    Une séance photo grossesse à laquelle je tenais. Immortaliser mon bidou tout rond ♥♥

    Comme depuis notre mariage c'est Chali qui s'y colle =) J'aime son travail, j'aime l’œil qu'elle a pour certains détails. Et en plus, à force, elle nous connait bien ♥

    Chali Photographies ce sont des photos en extérieur ou intérieur, pas de studio, c'est un parti pris qui nous convient. Donc début mai 2013, enceinte donc de 8 mois, rdv est pris pour une petite séance sympa dans le cœur du centre ville de Pau, près du château, pour une séance toute simple avec mon ex-chevelu (encore chevelu à l'époque).

    Place aux photos (petite sélection)

     

     

     


    Crédit photo : Chali Photographies

    J'ai apprécié ce moment tout doux en suspension dans l'air, mon mari, mon bidou, un joli moment de partage, d'attente, de "futurs parents" impatients. Je nous trouve beaux sur ces photos ! Un petit détour par chez nous et la future chambre de little geek pour finir ♥ 

    Et in extremis, le mardi 18 juin je reçois un coup de téléphone de Chali "J'ai une idée de photo, tu me prêtes ton ventre demain ?" Ok ! Et mercredi 19 juin :

    Une photo qui ornera la chambre de mon boubou ♥ 3 jours après il était là !

    •••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

    Il me reste encore à vous montrer les séances photos :
         • naissance
         • 9 mois
         • 1 an
         • et celle de Samedi dernier ♥
    Oui on aime bien les photos =D


    16 commentaires
  • Certains projets demandent des petits coups de pouce pour prendre leur envol et toute leur ampleur. C’est le cas de Jolis Jours, ma petite entreprise créative spécialisée dans la création jolis papiers pour des jolis événements (mariage, naissance, fête, etc.), mais aussi au quotidien (décoration, cartes, etc.).

    Jolis Jours, pour se développer a lancé sa campagne de financement participatif.

    Késako une "Campagne de financement participatif" me direz-vous ?? Une campagne de financement participatif consiste pour une entreprise à présenter son activité et surtout le projet faisant l’objet d’un besoin d’investir, investissement rendu possible in fine grâce à la participation financière collective et volontaire de particuliers et/ou d’entreprises.

    Le lien ci-dessous vous permettra de découvrir le concept de Jolis Jours au travers d’un film, de visualiser la manière dont seront utilisées les participations recueillis et de participer si vous le souhaitez.

    Un petit clic pour voir la campagne ←

    A H-30 de la fin de la campagne, il ne reste que 575€ à collecter !!

    5€, 10€, 25€, 50€ ou plus, à vous de choisir la manière dont vous souhaitez aider Jolis Jours à atteindre les 3.250€ nécessaires pour mener le projet à son terme. En contre partie de votre participation, vous aurez le plaisir de recevoir une création selon le pack choisi (voir sur le site).

    Visitez le site de la campagne, découvrez le projet et si celui-ci vous plait, «participez».

    Voici quelques indications sur le pourquoi & le comment =)

    • À quoi servira la collecte ?


    La collecte permettra à Jolis Jours de se développer et de proposer encore plus de créations variées, originales & personnalisées.

    Comment participer ?

    • 3 bonnes raisons de participer ?

    → permettre à une toute jeune entreprise Française d'évoluer !
    → une invitation à une super cookies party afin de vous remercier, vous connaitre et discuter avec vous de mon projet =)
    → faire partie de la famille Jolis Jours

    Merci d'avoir pris le temps de me lire. J'espère que cela vous donnera envie de participer, de partager & de croire en mon projet =)


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires